La cohérence cardiaque

Un outil pratique pour améliorer sa santé, son bien-être, qui est rapide et qui s'apprend en 5 minutes, ça existe ? Voici la cohérence cardiaque!

La cohérence cardiaque, c’est quoi?

L’organisation mondiale de la Santé décrit la santé comme un état de bien-être physique, mental et social. La cohérence cardiaque est une méthode qui nous permet d’augmenter et d’améliorer ces trois états et ainsi avoir une meilleure santé.

Elle consiste simplement à inspirer pendant 5 secondes et, par la suite, expirer pendant 5 secondes. Comme je l’ai déjà mentionné, le cœur, le cerveau et le système nerveux sont interreliés avec la respiration.

Lorsque l’on inspire, on engage le système nerveux sympathique qui augmente la fréquence cardiaque et ainsi la vigilance.

À l’inverse, lorsque l’on expire, on diminue les fréquences cardiaques, ce qui favorise un état de calme mental en activant le système parasympathique.

La cohérence cardiaque consiste donc à chercher un équilibre entre l’inspiration et l’expiration, entre le système nerveux central sympathique et parasympathique.

Une mauvaise cohérence cardiaque, donc un mauvais contrôle de notre respiration, peut faire ressembler notre ligne de battement de cœur à ceci :

Cohérence Cardiaque

Assez chaotique !

Tandis que lorsque nous contrôlons bien notre cohérence cardiaque, celle-ci ressemble plutôt à ça :

Cohérence Cardiaque

Les bienfaits de la cohérence cardiaque

Il va sans dire que la cohérence cardiaque a de nombreux bienfaits, entre autres :

  • Elle nous permet d’avoir un sentiment d’apaisement et de calme
  • Elle augmente la clarté mentale (et aide à de prendre de meilleures décisions !)
  • Elle augmente l’ocytocine, un neurotransmetteur qui favorise le sentiment d’attachement et qui diminue le cortisol qui est l’hormone du stress.

Comment pratiquer et améliorer sa cohérence cardiaque ?

La première phase consiste à s’asseoir confortablement en posture d’autograndissement, tou en prenant simplement conscience de notre respiration, mais sans chercher à contrôler celle-ci. Cette position doit être gardée pendant quelques secondes.

La 2e phase nous amène à visualiser notre respiration en écoutant les battements de notre coeur pour synchroniser la fréquence cardiaque avec la respiration.

La 3e phase est la partie principale de la séance : on inspire pendant 5 secondes puis expire pendant 5 autres secondes, ce qui nous donne 6 respirations par minute. On répete le tout pendant 5 minutes.

La dernière phase consiste à revenir tranquillement à une respiration naturelle pour retourner par la suite à nos occupations.

Ce n’est pas plus compliqué que cela !

Voici un truc pour vous souvenir de la démarche à suivre. Prenez le nombre de jours dans l’année : 365.

3 : Pratiquer la fréquence cardiaque 3 fois par jour
6 : il y a 6 respirations par minute, 5 secondes d’inspiration et 5 d’expiration.
5 : Faire l’exercice pendant 5 minutes au total.

Vous pouvez aussi jouer avec le temps pour chercher un effet différent. En inspirant pendant 4 secondes au lieu de 5 (expiration de 6 secondes), on favorise ainsi l’apaisement de notre corps.

 À l’inverse, une inspiration de 6 secondes jumelée à une expiration de 4 secondes vous aidera à augmenter votre vigilance.

Bonne pratique!

Laisse un commentaire

Es-tu des nôtres?

Inscris-toi à l’infolettre, c’est gratuit!

3 courriels par semaine qui te feront bouger avec des entraînements, des chroniques, et plus encore!

Suis-nous!

Pas encore inscrit? N'attends pas, c'est gratuit !

3 courriels par semaine qui te feront bouger avec des entraînements, des chroniques, et plus encore!